Quand utiliser la commande de montage Linux

La commande Linux mount charge les systèmes de fichiers des clés USB, DVD, cartes SD et autres types de périphériques de stockage sur un ordinateur exécutant le système d'exploitation Linux. Linux utilise une arborescence de répertoires. À moins que le périphérique de stockage ne soit monté dans l'arborescence, l'utilisateur ne peut ouvrir aucun des fichiers sur l'ordinateur.


Comment utiliser les commandes de montage et de démontage sous Linux

Lifewire

Les périphériques de support de stockage externes sont généralement montés dans des sous-répertoires du répertoire / mnt, mais ils peuvent être montés par défaut dans tout autre répertoire créé par l'utilisateur. L'exemple suivant illustre l'utilisation typique de la commande mount pour attacher le répertoire de fichiers d'un périphérique à l'arborescence de répertoires de fichiers du système Linux. Dans cet exemple, un CD est inséré dans le lecteur de CD de l'ordinateur. Pour voir les fichiers sur le CD, ouvrez une fenêtre de terminal sous Linux et entrez:

monter / dev / cdrom / mnt / cdrom

Cette commande connecte le périphérique / dev / cdrom (le lecteur de CD-ROM) au répertoire / mnt / cdrom afin que vous puissiez accéder aux fichiers et répertoires du disque CD-ROM sous le répertoire / mnt / cdrom, qui est appelé le point de montage. Il doit exister lorsque la commande est exécutée. Le point de montage devient le répertoire racine du système de fichiers du périphérique.

Pour démonter le même lecteur de CD-ROM, entrez cette commande:

umount / mnt / cdrom

Une fois la commande de démontage exécutée, les fichiers et répertoires du CD-ROM ne sont plus accessibles à partir de l'arborescence de répertoires du système Linux.

Cette commande a le même effet:

umount / dev / cdrom

Il démonte le CD-ROM.

Chaque type d'appareil a un point de montage différent. Dans ces exemples, le point de montage est le répertoire / mnt / cdrom. Les points de montage par défaut pour les différents périphériques sont définis dans le fichier / etc / fstab.

Certaines distributions Linux utilisent un programme appelé automount, qui monte automatiquement toutes les partitions et périphériques répertoriés dans / etc / fstab.

Comment créer un point de montage

Si le périphérique auquel vous souhaitez accéder n'a pas de point de montage par défaut répertorié dans / etc / fstab, vous devez créer un point de montage. Par exemple, pour accéder à une carte SD depuis une caméra, mais que la carte SD n'est pas répertoriée dans / etc / fstab, montez-la à partir de l'invite du shell.

Insérez la carte SD dans le lecteur SD, intégré ou externe, puis tapez cette commande pour répertorier les périphériques accessibles sur l'ordinateur:

fdisk -l

Écrivez le nom de l'appareil attribué à la carte SD. Ce sera dans un format similaire à / dev / sdc1 et apparaissent au début de l'une des lignes.

À l'aide de la commande mkdir, tapez:

mkdir / mnt / SD

Cette commande crée un nouveau point de montage pour la carte SD de la caméra. Vous pouvez maintenant utiliser / mnt / SD dans la commande de montage avec le nom du périphérique que vous avez noté pour monter la carte SD. Ce qui ressemble à ceci:

monter / dev / sdc1 / mnt / SD